Schwartz & Co - Strategy Consulting

Communiqué de presse


Le régulateur de l'énergie en France a publié le rapport de l’étude technico-économique du projet de déploiement des compteurs évolués d’EDF SEI réalisée par le cabinet Schwartz and Co


Paris, le 12 décembre 2017 
 


La Commission de Régulation de l’Energie vient de publier le rapport de l’étude technico-économique du projet de déploiement des compteurs évolués (smart meters) d’EDF SEI réalisée par le cabinet Schwartz and Co, dans le cadre de la consultation de l’ensemble des acteurs de marché en France sur le cadre de régulation envisagé pour ce projet ainsi que sur son traitement tarifaire. L’étude montre que le déploiement d’un système de comptage intelligent d’environ un million deux cent cinquante mille compteurs évolués de type Linky en Corse, Martinique, Guadeloupe, Guyane et à la Réunion présente un intérêt économique à long terme pour l’ensemble de la collectivité nationale, mais également à l’échelle du gestionnaire de réseau de distribution EDF SEI, ainsi que des clients d’EDF SEI et des clients en métropole grâce aux réductions de consommation et de d
emande de pointe induites par le système.


En application de l'article L. 341-4 du code de l'énergie, les gestionnaires des réseaux publics de distribution d'électricité doivent déployer des compteurs évolués permettant aux fournisseurs de proposer à leurs clients des prix différents suivant les périodes de l'année ou de la journée et incitant les utilisateurs des réseaux à limiter leur consommation pendant les périodes où la consommation de l'ensemble des consommateurs est la plus élevée. L'article R. 341-8 du code de l'énergie prévoit que d'ici au 31 décembre 2020, 80 % au moins des compteurs des utilisateurs raccordés en basse tension pour des puissances inférieures ou égales à 36 kilovoltampères sont déployés, dans la perspective d'atteindre un objectif de 100 % d'ici 2024. Enfin l'article R. 341-6 du même code dispose que les spécifications et les éléments de coûts des dispositifs de comptage relevant des gestionnaires de réseaux publics de distribution d'électricité desservant plus de cent mille clients sont soumis, préalablement à leur mise en œuvre, à la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), qui peut formuler des recommandations notamment en vue de veiller à la mise en place de dispositifs de comptage interopérables au plan national.

EDF SEI est le gestionnaire de réseaux de distribution des zones non interconnectées au réseau métropolitain continental et est donc en charge de déployer les compteurs évolués dans ces territoires. EDF SEI prévoit de déployer environ 1,25 millions de compteurs évolués entre 2018 et 2024, soit environ 270 000 compteurs en Corse, 200 000 en Martinique et 245 000 en Guadeloupe, 85 000 en Guyane et 450 000 à la Réunion.

Dans ce contexte, la CRE a mandaté le cabinet de conseil Schwartz and Co pour la réalisation d’étude technico-économique ayant pour objectif d’élaborer le plan d’affaires du projet de comptage évolué d’EDF SEI, en faisant apparaître les coûts et les bénéfices du projet pour l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur électrique.

Le rapport de l’étude montre que le déploiement généralisé d’un système de comptage évolué pour l’électricité dans les 5 territoires ciblés par EDF SEI présente un intérêt économique à long terme avec une valeur actualisée nette (VAN) totale du projet positive de plus de 490 M€ dans le scénario de référence :

  • À l’échelle de l’activité distribution et fourniture d’EDF SEI uniquement, le projet est déjà viable économiquement avec une VAN de 78 M€.
  • Les clients d’EDF SEI d’une part et l’ensemble des clients en métropole via la CSPE d’autre part sont les grands bénéficiaires du projet avec des VAN respectives de 202 M€ et 211 M€.

L’analyse de la sensibilité de l’équilibre économique du projet aux hypothèses clés montre que dans tous les cas analysés, le projet reste intéressant financièrement, à l’échelle d’EDF SEI comme pour l’ensemble de la collectivité nationale.


Citations :

Hervé Schwartz, Président fondateur : « le comptage intelligent (smart metering)  est un outil essentiel de la transition énergétique permettant de dégager des bénéfices environnementaux et économiques significatifs, ainsi qu’une amélioration de la qualité de service aux consommateurs d’électricité ; sous l’impulsion de la directive européenne de 2009, cette technologie est en train de se généraliser en Europe, mais bientôt également outre-mer grâce au projet d’EDF SEI. Elle va créer un champ concurrentiel très important de nouveaux services aux consommateurs dans le domaine de l’efficacité énergétique. L’étude de Schwartz and Co montre que le projet d’EDF SEI dans ce domaine pourra générer des gains importants en termes de maîtrise de la demande énergétique au bénéfice de la clientèle finale des territoires concernés, mais également de la clientèle métropolitaine à travers le mécanisme de la CSPE. »

 

Telécharger le rapport de Schwartz and Co en PDF

Telécharger le communiqué en PDF

Accéder à la consultation sur le site de la CRE


*****

Contact :
Hubert Gentou                                                       
Partner, Managing Director France                                                                  
Schwartz and Co S.A.S.                                             
78 avenue Raymond Poincaré, F-75016 Paris                    
Tel : +33 1 75 43 53 40                                              
pressrelations@schwartz-and-co.com
www.schwartz-and-co.com

 

Schwartz and Co, en bref

Schwartz and Co est un cabinet international de conseil en stratégie et management fournissant des prestations à fort contenu métier dans les secteurs de l’énergie, de l’eau et des transports. Le cabinet est implanté à Paris, Luxembourg (siège groupe), Lausanne, Bruxelles, Londres et Pékin, et intervient dans toute l’Europe, en Chine et en Afrique. Schwartz and Co a réalisé près de 300 missions de conseil depuis sa création en 2009 et produit sur fonds propres de nombreuses publications.